|

Laëtitia Albrespic

Naturopathe Toulouse

67 rue d'Alsace Lorraine

31000 Toulouse

06.01.82.03.05

|

© 2019 Tous droits réservés

|

  • Facebook
  • Linkedin

Définition de la naturopathie

 

La naturopathie est l'ensemble des pratiques visant à aider l'organisme à guérir de lui même par des moyens exclusivement naturels.

Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l'organisme permet à celui-ci de se défendre et de guérir spontanément. Elle consiste à renforcer les réactions de défense de l'organisme par diverses mesures d'hygiène (diététique, jeûne, activités sportives, relaxation, massages etc...), aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur etc...) Larousse médical.

La naturopathie trouve son essence au travers d’Hippocrate, père de la médecine traditionnelle, et repose sur 4 piliers essentiels:

- Primum non nocere (ne pas nuire) : la naturopathie est non intrusive et use de moyens naturels.

- Vis medicatrix naturae : la nature dispose de son pouvoir de guérison

- Tolle causam : identifier et traiter les causes

- Docere : le naturopathe en tant que pédagogue. Il apprend à son patient à gérer sa santé.

Pour en découvrir plus sur la naturopathie, vous pouvez consulter la page Wikipédia dédiée.

1/2

La naturopathie peut être considérée comme un système médical complet et cohérent qui mise avant tout sur la stimulation des mécanismes naturels d’autoguérison du corps. Les interventions du naturopathe visent tout d'abord à activer, nourrir et renforcer ces mécanismes plutôt qu’à éliminer des symptômes ou à attaquer directement des agents pathogènes.

 

Elles se veulent aussi douces et non intrusives que possible.

Les outils privilégiés du naturopathe, seront en fonction des patients, la phytothérapie, la nutrition, l'homéopathie, l'aromathérapie, les manipulations physiques, les techniques de gestion du stress etc... Découvrez l'éventail des techniques.

Les 5 concepts fondamentaux en naturopathie :

- l’humorisme : il définit l’ensemble des liquides biologiques dans le corps (le sang, la lymphe et le liquide interstitiel), leurs aspects quantitatif et qualitatif, leurs fonctions et par voie de conséquence leur influence sur l’état de santé,

- le causalisme : c’est la méthodologie du naturopathe. Il vise avant tout à agir sur les causes. En ce sens Hippocrate disait « Si tu veux être un bon médecin, cherche la cause première et traite-la » « Si tu veux être un meilleur médecin, cherche la cause de la cause et traite-la » « Si tu veux être un authentique thérapeute, cherche la cause de la cause de la cause et traite-la »,

- le vitalisme : il existe pour chaque personne une énergie vitale,

- l’individualisme : chaque individu est unique et doit être appréhender en tant que tel, le naturopathe s’adapte aux besoins de son patient.

-l’holisme : c’est l’approche de l’humain dans sa globalité.